Les différents types de portail : comment choisir le plus adapté ?

L’installation d’un portail peut être à la fois décorative, sécuritaire et pratique. Un portail fonctionne comme une porte d’entrée, il permet de pouvoir rentrer et sortir rapidement et facilement d’une maison et constitue également une barrière de protection. Comment choisir le portail le plus adapté parmi les différents types qui existent ?

les différents types de portail

Les différents types de portail

Il existe deux types de portails : ceux équipés d’un système coulissant et ceux utilisant un système à battant. La configuration du terrain et le dégagement possible vont influer sur le choix final.

À savoir :
l’ouverture ne doit pas déborder sur la voie publique.

Pour fonctionner, le portail battant nécessite un grand espace car l’ouverture varie de 90° à 180°. Celle-ci peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Le portail à battant est composé de deux vantaux, c’est le portail le plus utilisé actuellement.

Voici à présent quelques conseils dédiés au portail coulissant. Ce type de portail permet de ne pas trop empiéter sur l’espace de vie. Pour s’ouvrir et se refermer, le portail glisse dans un rail installé au sol. C’est un portail peu encombrant mais qui nécessite un espace suffisant sur l’un des côtés. Cette installation est recommandée lorsque l’entrée donne sur la rue. L’ouverture peut être à un ou deux vantaux. Le portail coulissant résiste beaucoup mieux à l’usure et aux intempéries. En revanche, il y a un inconvénient : si un obstacle est présent (des cailloux ou des feuilles), l’ouverture ne sera pas possible.

Le concept Portaleco est innovant. Il s’agit d’un portail fabriqué en France à monter soi-même en un temps record : deux jours seulement ! Le portail est livré en kit avec une notice. Il possède un autre avantage incontestable : il ne nécessite pas de gros travaux. Il s’agit d’un portail autoportant. Il permet donc de pouvoir profiter d’un portail coulissant sans avoir à installer un rail au sol. Les ventraux coulissent dans les colonnes verticales équipées et motorisées. C’est un portail automatique. Il n’y a pas besoin de sortir de son véhicule pour l’ouvrir et le fermer.

Le choix entre différentes matières

Plusieurs matières sont disponibles pour un portail. Il faut également se renseigner auprès du Plan Local d’Urbanisation qui peut, selon la commune, restreindre le choix dans la couleur, la forme ou le type du portail. Le choix du matériau est important car certains modèles seront plus résistants que d’autres. La matière va également avoir un impact sur la motorisation.

Un portail en aluminium sera le modèle le plus cher mais aussi le plus esthétique. C’est un matériau qui ne rouille pas et qui ne nécessite pas d’entretien particulier. Un simple lavage à l’eau suffit. Ce type de portail s’adapte facilement à tous les styles de la maison.

Le portail en acier forgé est plus solide, plus sécurisant et plus résistant que les autres portails. En revanche, ils doivent subir un traitement anti-rouille sauf si c’est un portail galvanisé.

Le portail en PVC se distingue par sa légèreté ce qui en fait aussi un portail moins résistant aux intempéries ou aux intrusions. Il sera réservé à un usage modéré. Pour plus de sécurité, il faut opter pour un portail PVC avec des renforts en aluminium. L’entretien est relativement simple et se fait à l’eau savonneuse.

Un portail en bois peut être fabriqué grâce à différentes essences. Il est indispensable que le portail soit traité pour une durée de vie prolongée. C’est un matériau noble qui requiert un entretien régulier.

Plusieurs motorisations possibles

Dans tous les cas, il est possible de choisir un modèle manuel ou un modèle motorisé. En cas de motorisation, un feu clignotant devra être installé sur l’un des piliers pour avertir les piétons (et autres usagers) qu’une voiture va sortir de façon imminente.

Une motorisation peut être installée sur un portail existant ou au moment de la pose d’un portail. Plusieurs critères vont être déterminants pour le choix. Pour une ouverture automatique plusieurs fois par jour, une motorisation puissante est obligatoire. Les plus pressés se tourneront vers une motorisation qui permet une vitesse d’ouverture et de fermeture élevée. Quant au moteur, il peut être apparent, enterré ou semi-enterré.

Pour un portail à battant, un moteur devra être installé sur chaque porte. Deux motorisations sont possibles : celle utilisant un bras articulé et celle à vérin. Le moteur à vérin est très puissant et idéal pour les portails en métal. Un bras articulé s’installe très facilement et sur toutes les matières. Enfin, pour un portail coulissant, la motorisation est fixée sur le rail du portail. Il s’agit d’un moteur puissant et compact.

Aucun commentaire à «Les différents types de portail : comment choisir le plus adapté ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires