Jardinage : comment bien entretenir une faux ?

La faux est l’outil qui symbolise la Mort, appelée aussi la grande Faucheuse. Il s’agit aussi d’un outil à main qui existe depuis plusieurs siècles pour couper l’herbe. Certes, la faux a perdu du terrain face au tracteur et à la débroussailleuse thermique, mais elle continue d’être utilisée par les jardiniers et agriculteurs. Découvrez en quoi consiste la faux et comment bien l’entretenir. Toutes les étapes à suivre pour « battre » la lame et l’affûter.

entretenir une faux

Qu’est-ce qu’une faux en jardinage ?

La faux ne date pas d’hier. Elle est utilisée en France depuis le XIIème siècle. A l’époque, elle sert à couper les herbes. Au XVIème siècle, elle remplace aisément une faucille et représente une alternative intéressante pour récolter les céréales.

Peu à peu, la faux a perdu du terrain face aux tracteurs et débroussailleuses thermiques. Néanmoins, certains jardiniers – adeptes des outils manuels – continuent de l’utiliser pour couper les herbes.

Comment utiliser une faux en toute sécurité ?

La faux s’utilise avec prudence. Et pour cause, elle possède une lame effilée et courbée généralement longue de 60 cm. Cette lame se situe de manière perpendiculaire au manche en bois.

Sur une faux, il y a deux poignées : la première est placée à mi-hauteur de la lame pendant que la deuxième se trouve tout au bout.

Manier une faux ne s’improvise pas. Cela nécessite une certaine technique pour éviter les accidents. La lame doit être parfaitement maintenue à l’horizontale. Et il faut balancer la faux à rythme régulier avec les deux bras, tout en formant un arc de cercle avec la lame. Celle-ci ne doit pas trop être relevée, auquel cas vous risquez de vous blesser. Il faut également faire attention à ne pas piquer la terre avec la lame.

Et si le faucheur est gaucher ?

Si l’utilisateur de la faux est gaucher, la lame doit se retrouver à gauche au fur et à mesure qu’il progresse. Ainsi, le tas d’herbes fauchées doit se situer sur sa droite.

Mais que le faucheur soit droitier ou gaucher, la position de la lame reste inchangée. Et l’utilisateur doit se tenir face à la coulée qu’il a l’intention de faucher.

Quelles différences entre une faux et une faucille ?

La faux nécessite l’usage des deux mains. En revanche, la faucille, plus petite, s’utilise d’une seule main. A l’instar de la faux, la faucille est un outil de jardinage qui sert à couper les herbes et débroussailler un terrain.

La faucille existe depuis la nuit des temps. Il s’agit d’un outil rendu populaire par les druides, au même titre que les serpes.

Mieux vaut restreindre l’usage de la faucille pour les petits espaces. Pour une grande superficie, il est préférable d’opter pour la faux ou un appareil électrique si vous ne voulez pas couper l’herbe manuellement. Ainsi, la faucille est idéale pour éclaircir le contour d’un arbre ou pour couper des fleurs dans une plate-bande.

Quels sont les autres outils à main qui servent à couper l’herbe ?

La faux et la faucille ne sont pas les seuls outils manuels qui servent à couper les herbes ou arbustes.

Il y également la faucette qui s’utilise pour couper les ronces et les arbustes sauvages. Quant au fauchon, sa lame plus longue se révèle idéale pour venir à bout des branches assez hautes.

Enfin, le faucard (ou faucardeuse) dispose d’un long manche. Il est spécialement conçu pour couper les herbes des marais et points d’eau.

Quid de la faux électrique !

Appelée aussi faux à moteur ou faucheuse à moteur, la faux électrique fonctionne uniquement à l’aide de carburant. Elle possède un moteur deux-temps qui lui confère de la puissante lors des coupes. Pour la faire fonctionner, vous aurez besoin d’un mélange d’essence et d’huile.

La faux à moteur a plusieurs avantages. Elle atteint des zones difficilement atteignables avec une faux à main. En termes de puissance, la comparaison est sans équivalent. Le fauchage sera effectué en un rien de temps grâce au moteur.

Attention à ne pas confondre faux à moteur et débroussailleuse thermique. Les deux outils ont en commun d’utiliser du carburant comme source d’alimentation énergétique.

Comment bien entretenir une faux pour jardiner ?

Méthode pour « battre » la lame

D’abord, sachez que la lame d’une faux ne s’affûte pas comme celle d’un couteau. Il ne faut pas utiliser de meule pour le tranchant, mais un marteau. Cet outil va vous servir à « battre » la lame. En première intention, vous devez donc installer une enclume sur un support en bois.

Ensuite, le tranchant doit être posé de façon à ce qu’il puisse s’appuyer sur une base plate. Puis, battez la lame avec deux ou trois coups de marteau en faisant glisser la lame sur l’enclume. Battez les différentes parties de la lame au fur et à mesure qu’elle avance. L’objectif consiste à tasser le métal afin qu’il s’endurcisse. Vous constaterez un amincissement de la lame à mesure que les coups sont portés.

Technique pour aiguiser la tranchant de la lame

Dès que la lame a été correctement battue, poursuivez l’affûtage en aiguisant le tranchant. L’opération nécessite l’usage d’une pierre à eau. Faites la glisser légèrement de haut en bas, sans appuyer. Plusieurs passages sur le fil de la lame s’avèrent indispensables.

Pour bien choisir votre pierre à eau, prenez en compte les grains. La texture moyenne est de 220 grains par cm². Lisez attentivement les instructions figurant sur le dos de l’emballage de votre pierre à eau.

Où peut-on trouver une faux ?

Pour acheter une faux, il existe plusieurs possibilités. La plus simple consiste à se rendre dans un magasin de bricolage, une enseigne dédiée au jardin ou un magasin de coopérative agricole.

Vous pouvez également vous tourner vers un revendeur spécialisé dans les faux et outils à main. Ce professionnel vous proposera de nombreuses références en termes de manches, lames et autres accessoires.

Enfin, sachez qu’il existe des vidéos sur Internet pour vous former à la pratique de la faux.

Aucun commentaire à «Jardinage : comment bien entretenir une faux ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires