Comment fabriquer un désherbant naturel au vinaigre blanc ?

Vous avez des mauvaises herbes à éliminer autour de votre maison ? Pour enlever les adventices entre les dalles de la terrasse ou du balcon, il existe plusieurs solutions. Si les produits chimiques représentent un danger tant pour l’environnement que pour la santé, en revanche, les désherbants naturels sont une alternative à la fois écologique et économique. Découvrez comment fabriquer un désherbant naturel au vinaigre blanc.

recette désherbant naturel vinaigre blanc

Une alternative écologique pour éliminer les mauvaises herbes

En première intention, nous sommes nombreux à penser aux produits chimiques pour enlever les mauvaises herbes, en pensant qu’ils sont plus efficaces. Or, ils ne sont pas sans danger pour la planète. Ils présentent des effets néfastes pour l’environnement, mais aussi d’un point de vue sanitaire.

En utilisant des produits chimiques tels que le glyphosate, les sols et les nappes souterraines sont atteints. Mais en plus, la présence d’agents chimiques peut perturber la vie végétale et animale du jardin. Et attention à vos animaux domestiques ! Pour le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) rattaché à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les désherbants chimiques sont à bannir. Ils font partie des cancérogènes probables.

Pour lutter contre les mauvaises herbes, il existe d’autres solutions écologiques et économiques. Une alternative au vinaigre blanc se révèle tout à fait efficace et ne présente aucun danger pour l’environnement et la santé.

Les atouts du vinaigre blanc pour désherber

Rien de tel que le vinaigre blanc pour désherber les allées de votre extérieur ou les interstices de votre terrasse. Ce produit contient de l’acide acétique, à hauteur de 8 ou 10 %. Grâce à cette substance, le vinaigre blanc est un très bon désherbant naturel. A l’inverse des herbicides chimiques, il ne s’infiltre pas dans les tissus végétaux car il s’agit d’un herbicide de contact. Cependant, il est préférable de restreindre son utilisation à des sols non destinés à la culture : terrasse, balcon, allée…

A contrario des désherbants chimiques, le vinaigre blanc est économique. Ce produit naturel coûte une somme modique, d’autant plus qu’il est polyvalent. Vous pouvez vous en servir également pour nettoyer la maison.

Sur quelles mauvaises herbes appliquer du vinaigre blanc ?

Il vaut mieux appliquer du désherbant naturel sur les mauvaises herbes tendres comme celles que l’on trouve dans les allées ou entre les interstices des dalles. En revanche, son action est limitée sur les plantes vivaces car leurs racines sont plus importantes.

Si vous voulez fabriquer un désherbant naturel au vinaigre blanc pour votre massif de fleurs, mettez quelques gouttes au pied des mauvaises herbes. Si les adventices persistent, n’insistez pas avec une nouvelle application.

Quand faut-il désherber autour de la maison ?

N’attendez pas que les adventices soient hautes pour agir. Dès que vos allées, terrasse, balcon… commencent à présenter des traces de mauvaises herbes, désherbez avec du vinaigre blanc. Cependant, mieux vaut choisir un jour de beau temps pour effectuer l’opération.

De la même manière, si vous observez des mauvaises herbes contre les murs ou dans les interstices du sol, il est temps d’agir. Prenez votre pulvérisateur et vaporisez les parties aériennes des herbes à éliminer. Attendez quelques jours avant d’arracher à la main. Les racines n’offriront aucune résistance.

Recette pour fabriquer un désherbant naturel au vinaigre blanc

Ultra polyvalent au sein d’une maison, le vinaigre blanc peut aussi être utilisé dans le jardin. Ce produit naturel permet d’éliminer les mauvaises herbes. Il fait jaunir et faner la végétation indésirable en simplifiant son arrachage.

Pour fabriquer votre propre désherbant, vous avez besoin de vinaigre blanc, d’eau afin de réduire l’acidité et de gros sel. Au niveau des quantités, le volume d’eau doit faire au moins 2,5 fois celui du vinaigre blanc et 5 fois celui du sel. Pour 2,5 litres d’eau, ajoutez 500 grammes de gros sel et 1 litre de vinaigre blanc. Mettez le tout dans un pulvérisateur.

Vaporisez sur les parties aériennes des mauvaises herbes. Privilégiez un jour de beau temps. Laissez agir. Au bout de quelques jours, les mauvaises herbes auront jauni. Il vous suffit alors de les arracher.

Afin d’obtenir un résultat encore plus efficace, vous pouvez ajouter du savon noir. Cela permet au mélange de se fixer plus facilement au feuillage, surtout en cas de pluie. Et pour les herbes récalcitrantes, faites bouillir de l’eau. Vous pouvez utiliser l’eau de cuisson des légumes, c’est encore mieux ! Versez l’eau sur les herbes tenaces. Et pour des surfaces étendues, ayez recours au bicarbonate de soude.

Les précautions à prendre avec un désherbant naturel au vinaigre blanc

Bien qu’il s’agisse d’un désherbant naturel, il convient de prendre quelques précautions quant à son utilisation. Ce produit fait maison est plus efficace et moins nocif pour le sol lorsqu’il fait chaud. Effectivement, la chaleur aide les résidus de sel et de vinaigre à s’évaporer pour conserver intact la fertilité du terrain. Mieux vaut donc choisir deux jours consécutifs de soleil pour constater les premiers résultats.

Même si le vinaigre blanc est une solution naturelle pour le jardin, il peut toutefois perturber la biodiversité quand on en abuse. Mieux vaut donc utiliser le produit avec parcimonie et éviter d’en mettre dans le potager. Respectez le dosage lors de la fabrication du désherbant car une trop grande quantité d’acide peut avoir des conséquences sur la fertilité du sol.

Les autres solutions pour désherber

Si vous n’avez pas de vinaigre blanc à la maison, vous pouvez avoir recours à d’autres solutions. La première consiste à désherber manuellement avec une binette ou un sarcloir. Cette méthode a le mérite d’enlever les mauvaises herbes à la racine et les repousses sont plus lentes. En revanche, le travail s’avère assez laborieux, surtout si la surface à désherber est vaste. Et vous devez effectuer cette tâche régulièrement car les mauvaises herbes reviennent rapidement.

Par ailleurs, certaines variétés de plantes à l’image des œillets d’Inde ne font pas bon ménage avec les adventices. Pensez-y !

Enfin, sachez que le purin d’ortie peut servir comme désherbant, mais cela n’est pas conseillé. En effet, il s’agit d’un insecticide et il perturbe également la fertilité des terrains. Riche en azote, le purin d’ortie se révèle toxique pour les plantes. Il gorge les sols de nitrate et finit par les polluer en intoxiquant les plantes. Même pur, n’utilisez pas le purin en grande quantité dans votre jardin.

Aucun commentaire à «Comment fabriquer un désherbant naturel au vinaigre blanc ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires