Comment faire un abri de jardin en parpaing ?

Que ce soit pour stocker du matériel ou aménager un atelier, un abri de jardin se révèle très pratique. Il existe plusieurs types de construction : en dur, en bois, en béton cellulaire, etc. Cependant, le parpaing reste le choix classique en raison de sa durabilité. Découvrez tous les avantages du matériau. Et suivez les différentes étapes pour faire un abri de jardin en parpaing.

faire un abri de jardin en parpaing

Les avantages de construire un abri de jardin en parpaing

Si vous hésitez entre l’abri de jardin en bois ou en parpaing, sachez que chacun des matériaux présente des avantages et des inconvénients. En voici une liste afin de vous aider dans votre choix.

En bois :

  • La construction est rapide, d’autant plus s’il s’agit d’un abri en kit.
  • Le bois est un matériau esthétique et chaleureux, qui peut être peint ou non.
  • Un abri de jardin en bois ne nécessite pas forcément des fondations. Des plots en parpaing peuvent tout à fait supporter la construction.
  • En revanche, le bois requiert un entretien régulier.
  • Et en fonction de l’essence sélectionnée, le matériau s’avère plus ou moins durable.

En parpaing :

  • Il s’agit d’une solution extrêmement durable.
  • Vous n’avez aucun entretien à prévoir.
  • Si vous décidez de construire votre abri de jardin en dur par vos propres moyens, le prix sera équivalent à celui d’un abri en bois.
  • En revanche, si vous faites appel à un artisan maçon, la main d’œuvre fera augmenter le coût.
  • Pour que la construction soit esthétique, vous devez prévoir la pose d’un crépi ou d’un enduit de façades.
  • Des fondations sont obligatoires, contrairement à l’abri en bois.
  • Enfin, prévoyez un temps plus long pour construire un abri en dur.

Si votre premier critère est la durabilité, mieux vaut s’orienter vers une construction en parpaing. Il existe des abris de jardin à toit plat si vous souhaitez l’adosser à une haie, ou à 2 pentes pour que le bâtiment ressemble à une dépendance ou annexe.

En ce qui concerne le nombre de mètres carrés, il convient de réfléchir à l’usage que vous voulez en faire. Pour entreposer des outils ou stocker du matériel de jardinage, un abri de moins de 20 m² suffit. Mais si vous désirez garer un véhicule ou faire un atelier, tablez plutôt sur une conception plus grande.

Comment faire un abri de jardin en parpaing ?

Pour construire un abri de jardin en parpaing, vous devez posséder de solides connaissances ainsi que du matériel spécifique. A part si vous êtes du métier, il est préférable de confier le chantier à une entreprise de maçonnerie.

Il y a plusieurs étapes à respecter pour faire un abri de jardin en dur :

  • D’abord, réaliser le plan de la construction afin de déterminer la quantité exacte de matériaux dont vous aurez besoin.
  • Si l’abri de jardin fait entre 5 m² et 20 m², vous devrez effectuer une déclaration préalable de travaux. Et en cas de surface de plancher supérieure à 20 m², un dossier de permis de construire s’avère nécessaire. Renseignez-vous auprès de la mairie sur le plan local d’urbanisme et les différentes autorisations administratives.
  • Ensuite, au-delà des formalités, il faut préparer les fondations du projet. Une dalle en béton est indispensable dans le cadre d’une construction maçonnée.
  • Puis, montez les murs en parpaings.
  • Et réalisez la charpente et la toiture.
  • Fixez les éventuelles menuiseries (portes, fenêtres).
  • Enfin, une fois le bâtiment achevé, intéressez-vous aux finitions : pose de l’enduit ou du crépi.

Comment faire une dalle en béton pour un abri de jardin ?

Pour réaliser les fondations au sol, vous devez :

  • D’abord dessinez les contours de l’abri en vous aidant de piquets et de ficelle.
  • Puis il convient de creuser les fondations sur une profondeur entre 50 et 60 cm.
  • Etalez au fond une couche de gravier de 5 cm d’épaisseur. Tassez-la. Etalez une autre couche de graviers sur le reste de la surface, en dehors des fouilles.
  • Placez le ferraillage dans les fouilles ainsi qu’un treillis soudé afin de relier l’ensemble.
  • Procédez à l’installation du coffrage tout autour et coulez le béton.
  • Enfin, laissez sécher pendant une semaine avant de continuer les travaux.

A savoir : pour un abri de jardin en dur, la dalle de béton doit être épaisse de 15 cm.

Comment construire l’abri de jardin en parpaings ?

Dès que la dalle en béton est sèche, passez aux choses sérieuses, à savoir la construction de l’abri en parpaing.

Pour cela, respectez les étapes suivantes :

  • Etalez le mortier en couche sur la semelle.
  • Placez le premier parpaing sur le mortier et enfoncez-le.
  • Posez les blocs de parpaings suivants, en respectant un écart de 1 cm entre chacun d’eux. Laissez un vide pour la porte. Quant aux joints, ils seront comblés quand la rangée sera achevée.
  • Disposez les rangées suivantes, en prenant soin de décaler chaque départ. Les joints ne doivent pas se superposer. Si vous avez prévu une ou plusieurs fenêtres, laissez un vide.
  • Quand vous avez atteint la hauteur de vos ouvertures, placez des étais et réalisez le coffrage pour le linteau en béton armé.
  • Dans le coffrage, vous pouvez ferrailler et couler le béton.
  • Montez vos murs jusqu’à la hauteur souhaitée.
  • Enfin, vous devez creuser des entailles dans la dernière rangée de parpaings afin d’y poser les poutres en bois. Celles-ci supporteront le toit, qu’il soit à 1 pente, à 2 pentes ou plat.

Abri de jardin en dur : place aux finitions !

Pour terminer la construction de votre abri, vous devez :

  • Installer des chevrons le long des murs entre les poutres en bois afin de les rendre plus solides.
  • Puis placer des chevrons sur les poutres afin d’achever la charpente.
  • Procéder ensuite à l’installation de la couverture de toit.
  • Placer les ouvertures dans les emplacements dédiés.
  • Enfin, enduire les façades extérieures.

En ce qui concerne la toiture, il existe plusieurs solutions en termes de revêtements :

  • Le feutre bitumé est à proscrire, ou alors, seulement comme sous-couche pour le toit.
  • La fibre de verre ainsi que le feutre bitumé en feuilles sont légers, résistants et durables tout en étant esthétiques. En revanche, la pose se révèle plutôt compliquée.
  • Les plaques de tuiles en PVC sont isolantes et étanches. Elles se posent facilement mais montrent une faible résistance en cas de vent.
  • Les plaques d’acier s’avèrent durables et résistantes. Mais mieux vaut les éviter si vous habitez une zone côtière.
  • Enfin, la tuile traditionnelle se distingue par son étanchéité et sa solidité. Mais, elle reste lourde et peu agréable à poser.

Aucun commentaire à «Comment faire un abri de jardin en parpaing ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires