Comment fabriquer un traversin ?

Un traversin est un coussin de forme cylindrique qui a pour vocation en général de servir d’appui pour votre dos. Il est également un élément de décoration relativement tendance pour la maison, permettant par exemple d’embellir un salon ou une chambre d’amis. Un moyen subtil aussi de donner davantage de vie à vos meubles. Les traversins vendus dans le commerce ne sont pas forcément ceux qui conviendront à votre habitat, d’où l’idée de les confectionner vous-même. Les outils nécessaires pour les fabriquer restent très basiques et tout un chacun pourra s’y essayer gaiement. Nul besoin donc d’être un génie du bricolage ou un as de la couture pour parvenir à ses fins et obtenir au final des objets décoratifs à votre image.

fabriquer traversin

Le matériel de base

  • Tissus de votre choix
  • Une paire de ciseaux
  • Une machine à coudre
  • Du fil à coudre
  • Des aiguilles à coudre
  • Du rembourrage
  • Un compas

Réalisation du patron

Le matériau le plus commun utilisé est en général un tissu de coton, possédant la propriété d'être à la fois doux et résistant. D'autres tissus peuvent également convenir mais il faut prendre garde qu'ils soient lavables.

La première chose à réaliser est de déterminer la taille que vous souhaitez donner à votre traversin. Les trois pièces distinctes qui composent ce dernier sont deux disques de même diamètre, placés aux extrémités et un rectangle qui servira à confectionner le cylindre. Quelques opérations mathématiques élémentaires s'imposent car la largeur du rectangle doit correspondre à la circonférence des deux cercles. Voici une petite formule qui vous permettra de déterminer le diamètre de vos cercles en fonction de la largeur du rectangle :

Diamètre des cercles = largeur du rectangle divisé par 3.14, auquel on ajoute deux centimètres pour la couture.

Ainsi, si la largeur choisie de votre rectangle vaut soixante centimètres, vos cercles auront un diamètre d'environ vingt et un centimètres. Réalisez la découpe en tenant compte de ces critères.

Couture et assemblage du traversin

L'obtention du cylindre se fait en épinglant le rectangle, à l'envers, dans le sens de la longueur. Ensuite, faire de même avec les cercles en les épinglant sur leur extrémité. Il suffit ensuite de les coudre en omettant pas de laisser une ouverture pour le rembourrage. Pour cela, piquez à environ un centimètre du bord, au point droit. Attention de ne pas former des plis lors de cette opération. Cette dernière doit être réalisée avec minutie afin d'être sûr d'obtenir un résultat convenable. Mieux vaut par conséquent ne pas avancer trop rapidement lors du piquage.

Le rembourrage et la fermeture du traversin

Le plus difficile a été fait et il ne reste désormais plus qu'à remplir votre traversin. La première option est d'utiliser un rembourrage à base de kapok. Cette fibre végétale est à la fois souple, résistante et légère. Elle est de plus naturellement imperméable et surtout imputrescible, c'est à dire qu'elle ne pourrisse pas. Sa durée de vie est par conséquent très intéressante. Elle est vendue en sachets dans les merceries. L'autre possibilité est d'utiliser un rembourrage de type synthétique, c'est à dire qui n'est pas d'origine végétale, ni animale. Un exemple convenant parfaitement est la fibre de polyester. Son avantage, par rapport au kapok, est qu'elle est lavable en machine.

Il est important de bien définir la quantité de rembourrage à insérer dans votre traversin car son côté moelleux en dépendra grandement. Pour plus de fermeté, intensifiez son remplissage. Il est ensuite temps de terminer la couture à la main dans le but de sceller le traversin.

Une astuce intéressante, une fois votre traversin terminé, est de penser à la confection de housses, afin de pouvoir jouer avec les couleurs, les tissus ou les motifs. Ce petit travail supplémentaire vous permettra également de le laver plus facilement et de donner dans la variété.

Sachez qu'il vous faudra tout de même quelques heures de travail pour réaliser un traversin, de bonne tenue, sachant se muer en un objet autant décoratif que fonctionnel. Une certaine dextérité est de mise pour un résultat final parfait, certes, mais sa fabrication peut néanmoins s'appréhender sans grande difficulté. Prenez le temps de bien faire votre mise en place au départ, que cela soit pour la détermination des dimensions ou pour le choix des matériaux. Des ciseaux de type couture pourront également vous simplifier un peu la tâche mais cela n'est pas une obligation. Le premier traversin réalisé pourra vous donner de nouvelles idées pour les suivants et la décoration de votre maison pourra s'intensifier lentement mais sûrement au gré de votre imagination. Une chose est sûre, le résultat en vaut largement la chandelle et vous saurez assurément vous délecter de leur rendu au sein de votre habitat.

Aucun commentaire à «Comment fabriquer un traversin ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires