Retapisser un fauteuil : comment faire ?

Recouvrir un fauteuil d’un nouveau tissu n’est pas un travail difficile. Il suffit d’avoir la bonne technique et le matériel adapté. Suivez toutes les étapes pour retapisser un fauteuil dans les règles de l’art. Mais avant, découvrez les avantages de relooker un meuble de cette manière.

retapisser un fauteuil

A quoi ça sert de retapisser un fauteuil ?

Vous pouvez avoir envie de recouvrir un fauteuil pour diverses raisons :

  • votre siège n’est plus au goût du jour et nécessite un relooking. Pour qu’il s’invite harmonieusement dans votre intérieur, il est indispensable de lui donner une seconde vie ;
  • votre fauteuil possède une valeur sentimentale. Vous souhaitez le conserver tout en le modernisant. Le retapisser apparait comme la solution la plus adaptée ;
  • le meuble est taché ou abîmé, il a besoin d’une rénovation ;
  • au lieu d’investir dans un beau fauteuil, il est souvent plus économique de travailler sur de l’ancien. Dénichez la perle rare dans un vide-grenier et rénovez-le à votre goût. Cette opération s’inscrit dans une démarche écologique. En survalorisant un vieil objet, vous effectuez du upcycling, une technique de sur-recyclage.

Quel tissu d’ameublement choisir pour le retapissage d’un fauteuil ?

Le choix du tissu est important si vous voulez réussir la rénovation de votre fauteuil. Il existe plusieurs possibilités :

  • le cuir : ce matériau est solide et robuste, mais il nécessite davantage d’entretien qu’une autre matière. Et cela représente également un coût. Attention à ne pas opter pour le simili cuir dans l’optique de faire des économies. Le vrai cuir est une matière qui respire, contrairement au simili, par ailleurs peu résistant ;
  • le daim : une matière chic qui sophistique un salon. Ne choisissez pas ce tissu si vous avez des animaux à la maison (chiens ou chats) car les poils sont difficiles à retirer sur du daim ;
  • le tissu classique : vous aurez l’embarras du choix en termes de motifs et de couleurs. Si le Wax est tendance, vous pouvez opter pour des imprimés plus classiques. En outre, il s’agit de la meilleure option si vous envisagez d’effectuer le retapissage tout seul, sans faire appel à un professionnel. Le tissu reste le matériau le plus malléable ;
  • enfin, le tissu lavable s’avère pratique, surtout si vous avez des enfants en bas âge. Choisissez un tissu relativement épais. Certes, il coûtera plus cher mais résistera davantage dans le temps.

Le matériel pour recouvrir un fauteuil soi-même

Pour effectuer la réfection de votre fauteuil, vous aurez besoin :

  • de semences. Il s’agit de petits clous dans le domaine de la tapisserie ;
  • d’un marteau ramponneau. Cet outil s’utilise d’un côté comme un marteau ordinaire et de l’autre comme un pied de biche. Il sert à enfoncer ou retirer les semences dans le fauteuil ;
  • des clous tapissiers en alu brossé ;
  • une tenaille ;
  • des ciseaux de couture ;
  • le nouveau tissu pour retapisser le fauteuil. Choisissez-le plutôt épais afin qu’il ne s’use pas facilement.

Comment faire pour retapisser un fauteuil ?

Etape n°1 : enlever l’ancien tissu

Pour retirer l’ancien tissu d’un fauteuil, voici comment procéder :

  • commencez par enlever le galon. Il s’agit de la bande de tissu qui se trouve sous le fauteuil. Pour cela, tirez dessus ou aidez-vous d’un marteau ramponneau pour extraire les agrafes ou les clous. Si vous n’avez pas de marteau ramponneau, utilisez une tenaille ;
  • procédez ensuite de la même manière avec le dossier, l’assise et les accoudoirs du fauteuil ;
  • si votre fauteuil ne possède pas de galon mais des clous décoratifs, retirez-les un par un avec votre marteau ramponneau (côté pied de biche) ;
  • enfin, enlevez chaque agrafe, clou ou semence pour débarrasser le meuble de son tissu d’origine.

Au cours de la première étape, lorsque vous enlevez tout ce qui est fixé sur le fauteuil, faites attention à :

  • ne pas produire d’éclats ou de marques dans le bois du meuble quand vous retirez les clous décoratifs lors du dégarnissage total ;
  • munissez-vous d’un masque pour vous protéger de la poussière, surtout s’il s’agit d’un vieux modèle avec toiles, crins, etc.

Etape n°2 : découper le nouveau tissu du fauteuil

Avant de procéder à la découper, vous devez prendre les dimensions du fauteuil – assise, dossier et accoudoirs. Puis, découpez le nouveau tissu avec une paire de ciseaux adapté. Coupez une pièce pour chaque élément du siège.

A noter que pour les accoudoirs, il est conseillé d’ajouter 10 cm et environ 20 cm pour le dossier. Mieux vaut suivre scrupuleusement la trame du tissu. Et si celui-ci présente des motifs ou des rayures, veillez à ce qu’ils soient parfaitement alignés entre le dossier et l’assise.

Etape n°3 : retapisser le fauteuil avec le nouveau tissu

Il est temps désormais de recouvrir les différents éléments du fauteuil. Pour cela, respectez les étapes suivantes :

  • commencez par l’assise en centrant la pièce de tissu et en la faisant dépasser sur les côtés, l’avant et l’arrière du fauteuil ;
  • ensuite, appointez votre tissu afin de la maintenir provisoirement à l’aide des semences et du marteau ramponneau. Cela consiste à placer les petits clous de tapissier ;
  • puis, poursuivez avec les accoudoirs. A leur base, repliez le tissu sur l’assise. L’objectif consiste à former un angle droit ;
  • et appointez le tissu de manière provisoire ;
  • servez-vous des ciseaux pour ouvrir le tissu et rabattez-le autour des accoudoirs ;
  • enfin, achevez avec l’assise. Tirez le tissu en partant du haut du dossier avant, appointez-le, tirez-le en bas, appointez de nouveau et réajustez le haut. Effectuez la même opération sur les côtés et la face arrière.

Etape n°4 : fixer le tissu avec les clous tapissiers

Posez les clous tapissiers à l’orée du tissu et du bois. Faites les chevaucher sans qu’ils se touchent. Remplacez chaque semence par un clou. L’opération doit être effectuée sur tout le pourtour de l’assise, du dossier et des accoudoirs.

Aucun commentaire à «Retapisser un fauteuil : comment faire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires