Comment faire un coffrage ?

Quand vous avez réalisé le terrassement d’un terrain, vous devrez penser à la suite. Bien souvent, il s’agit d’un coffrage. Le coffrage en béton est essentiel pour la suite des opérations. C’est lui qui permet d’assurer une structure fiable et certaine. On pourra y déposer des fondations pour la prochaine construction. Comme vous l’aurez compris, le coffrage ne peut pas être pris à la légère.

Ce travail nécessite beaucoup de rigueur et de la qualité dans le travail. La précision est également nécessaire, au même titre que la maitrise de plusieurs éléments techniques. Est-ce que le coffrage est une opération complexe à mener ? La réponse est non. Nous pensons qu’elle est à la portée de chaque personne, bien qu’il soit évident que nous n’avons pas tous les mêmes compétences en bricolage, ce qui peut être un frein.

Nous sommes conscients qu’évoquer le coffrage de cette manière peut susciter des interrogations. C’est pourquoi on va essayer d’adopter l’angle de cet article pour qu’il convienne à tout le monde.

comment faire un coffrage

Quel est le rôle d’un coffrage en béton ?

Le coffrage en béton a un rôle bien précis. Celui-ci peut se constituer de plusieurs matières différentes, à savoir le bois, l’acier ou le contreplaqué. Tous les coffrages, indépendamment de la matière, ont tous trois éléments. On retrouve l’ossature, les tasseaux et la peau de contact. Le rôle des tasseaux est d’assurer un excellent maintien de l’ossature. La peau de contact est une membrane qui est directement en contact avec le béton quand celui-ci a été coulé.

Le coffrage va contenir le béton coulé. Puis, il va permettre le maintien du béton dans toute sa splendeur. C’est-à-dire qu’il faudra attendre que le béton ait totalement séché pour être pleinement efficace. Une fois sec et dur, c’est le moment de retirer le coffrage. Il ne restera que le résultat de la structure, totalement en béton.

Le rôle du coffrage en béton est d’avoir une excellente prise. Le coffrage va faciliter le coulage du béton, au point d’avoir une structure bétonnée parfaitement fiable et stable. La structure sera idéale et rassurante pour y poser les fondations de la construction.

L’avantage du coffrage en béton est l’assurance d’avoir une belle surface, toute lisse et toute propre. Le coffrage est personnalisé. Vous pourrez avoir la structure de votre choix. Si vous avez envie d’une terrasse originale en béton, vous pourrez réaliser un coffrage dans une certaine forme et faire couler le béton dans le coffre. Puis, quand celui-ci aura bien pris, vous retirerez le coffrage et aurez une belle forme très originale.

Maintenant que vous avez compris l’intérêt du coffrage, nous allons passer à la pratique.

Quels sont les matériaux nécessaires pour mettre en place un coffrage ?

Le coffrage dont nous parlons est celui qui est prêt à recevoir le béton. Cela implique obligatoirement d’avoir un matériel spécifique.

Il vous faudra des planches de bois parfaitement droites. Pour les couper à la bonne longueur, vous aurez besoin d’une scie. Pour réaliser les emplacements, vous allez avoir besoin d’une corde et de piquets en bois.

Le coffrage en bois sera vissé pour assurer un excellent maintien. Vous pourrez utiliser le marteau et la taloche également. D’autres éléments sont nécessaires comme la membrane de contact, les treillis d’armature, les briques, le bâton, la bêche et du sable damé.

Après avoir réuni tout cet arsenal, vous allez pouvoir passer à l’étape suivante.

Faut-il un professionnel pour réaliser un coffrage ?

Les personnes qui n’ont pas d’expérience dans le domaine pourront faire appel à un professionnel compétent pour exercer cette activité. Nous précisons qu’il ne s’agit pas d’un travail très compliqué et qu’une personne motivée, patiente et persévérante y arrivera sans aucune difficulté.

De plus, nous allons vous proposer un pas-à-pas très détaillé afin de vous accompagner, à notre façon, dans votre projet. En réalisant cette opération par vos propres moyens, vous allez réaliser de belles économies, il faut en être conscient.

Quelles sont les différentes étapes à suivre pour faire un coffrage ?

La création de la tranchée

Pour démarrer le coffrage, vous allez devoir creuser avec vos mains une tranchée. C’est un travail très long, certes, mais il est indispensable pour réaliser le cirage. Les dimensions et la profondeur de cette tranchée vont dépendre du projet à venir. S’il s’agit d’un gros projet avec une maison et des fondations, il est préférable d’opter pour des tranchées plus larges et plus profondes.

Les tranchées devront être droites. Pour cela, n’hésitez pas à planter des piquets de bois avec une corde que vous tenterez. Cela vous apportera un résultat droit.

La création de la tranchée se fait avec la bête.

L’installation du coffrage en bois

Quand la tranchée est prête, il faudra vérifier les mesures pour y découper les planches de bois correctement. Ces dernières devront nécessairement être assemblées ensemble et vissées pour un maintien total. Les planches de bois doivent être identiques à la tranchée, sinon, vous n’aurez pas un beau résultat.

Après avoir installé le coffrage, vous avez fait le plus gros. Désormais, il ne vous reste plus qu’à déposer la membrane de contact. Celle-ci est essentielle. Elle va empêcher que la terre se mélange au béton. Pour vous assurer que la membrane ne bouge pas, vous pourrez utiliser des piquets de bois que vous placerez autour du coffrage.

Les personnes qui vont réaliser un coffrage pour de futures grosses constructions devront ajouter du sable damé. C’est une matière importante pour apporter davantage de solidité au béton. On parle d’une épaisseur de 15 à 20 cm.

La pose des treillis d’armatures

Les treillis d’armatures sont là pour renforcer le béton quand il sera sec. Pour cela, il faut déposer des briques sur la membrane de contact et placer les treillis d’armature directement dessus. Comme pour les points précédents, plus la structure va être importante et considérable, plus il faudra réaliser une armature conséquente.

Le coulage du béton

Pour terminer, quand le coffrage est finalisé, il ne reste plus qu’à couler le béton. C’est une matière que vous pourrez préparer vous-même grâce aux conseils disponibles sur cet article

Le coulage du béton est une étape un peu technique. Vous devrez absolument avoir une surface homogène parfaitement plate. Le béton doit bien couler. Il faut préparer suffisamment de béton en amont pour tout faire couler en une seule fois dans le coffre. Quand tout est bien dans le coffre, il faudra utiliser le marteau pour taper contre la paroi. Puis, avec la taloche, vous pourrez lisser toute la surface du béton.

Le coffrage se retire quand le béton est sec et bien dur. Il ne faut pas hésiter à être patient et attendre longtemps pour s’en assurer !

Aucun commentaire à «Comment faire un coffrage ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires