Quelles sont les étapes d’un achat immobilier ?

La pierre reste une valeur sûre. Mais avant de devenir propriétaire, il faut suivre des formalités. Découvrez les différentes étapes à respecter lors d’un achat immobilier. Visiter des biens, négocier le prix de vente, choisir un notaire ou rechercher un financement ne s’improvisent pas. Suivez nos conseils pour investir dans l’immobilier de façon judicieuse.  Découvrez également en quoi consistent le compromis de vente et la signature de l’acte de vente.

étapes d'un achat immobilier

Première étape : les visites pour trouver le bien immobilier

Lorsque l’on projette d’acheter un bien immobilier, il faut d’abord visiter ! Cela suppose des recherches pour cibler les biens qui correspondent à vos attentes, que ce soit en termes de superficie, secteur géographique, nombre de pièces, vis-à-vis, prix de vente, etc.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez contacter une ou plusieurs agences immobilières. Des professionnels se chargent de dénicher pour vous le bien de vos rêves. Cela représente un gain de temps. En revanche, passer par une agence en cas d’achat n’est pas la solution la plus économique.

En fonction de plusieurs critères tels que la rareté du produit, votre niveau d’exigence ou vos disponibilités, cette première étape peut prendre quelques jours ou bien plusieurs semaines voire des mois.

Conseil : pour ne pas perdre de temps inutilement en visitant des biens inaccessibles, définissez avec précision votre budget. Pour cela, vous pouvez utiliser un simulateur en ligne ou prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire. Ce dernier déterminera votre capacité d’emprunt.

La phase de négociation, indispensable pour faire baisser le prix de vente

Vous avez trouvé l’appartement ou la maison de vos rêves ? La prochaine étape consiste à préparer vos arguments pour négocier le prix de vente. La négociation peut s’effectuer directement avec le vendeur ou avec l’agent immobilier en présence d’intermédiaire.

L’idée est de faire baisser le prix, mais pas de vous transformer en marchand de tapis. Il faut donc être stratégique si vous voulez parvenir à vos fins (avec panache) :

  • d’abord, renseignez-vous sur le marché local. Consultez des annonces de bien similaires (même superficie, même secteur…) ;
  • informez-vous également sur la date de mise en vente. Si cela fait plus de 3 mois que le vendeur recherche un acquéreur, vous êtes en droit de proposer un prix inférieur à 10 % de celui affiché ;
  • listez ensuite tous les points négatifs du bien (imperfections, travaux à prévoir, absence de dépendances…) ;
  • par ailleurs, proposez un prix inférieur à celui que vous êtes fixé afin d’obtenir une contre-offre de la part du propriétaire ;
  • enfin, n’hésitez pas à négocier les frais d’agence, surtout en cas de mandat simple.

Achat immobilier : le choix du notaire pour le compromis de vente

Généralement, c’est l’acheteur qui choisit le notaire qui s’occupera de la vente du bien immobilier. Ce professionnel joue un rôle important dans la transaction, par conséquent ne choisissez pas forcément le notaire de votre ville. Fiez-vous plutôt au bouche-à-oreille ou aux recommandations.

En effet, avant d’être propriétaire, vous devez accomplir plusieurs démarches administratives, et non des moindres. La première étape consiste à signer un compromis de vente. Le plus souvent, la procédure s’effectue chez un notaire. Le compromis de vente est une offre d’achat qui vous engage. Elle comprend des clauses suspensives ainsi qu’une date limite de validation. Vous devez respecter un délai pour trouver le financement. C’est le notaire qui fixe ce délai.

Sachez que suite à la signature de la promesse de vente, vous devez effectuer un virement dont le montant correspond à 10 % du prix de vente. Ce règlement est destiné à l’office notarial.

A savoir : il peut y avoir deux notaires, celui du vendeur et celui de l’acquéreur. Et ce, sans qu’il n’y ait de frais en plus à prévoir pour l’acheteur.

La recherche de financement, l’étape clé d’un achat immobilier

Il existe plusieurs options pour trouver un financement à votre achat immobilier. Si vous décidez de démarcher les banques par vos propres moyens, commencez par consulter la vôtre ainsi que celle de votre co-emprunteur, le cas échéant, mais ne vous arrêtez pas là. Pour obtenir le meilleur taux, allez voir plusieurs banques. Certaines consentiront à faire des efforts pour vous avoir comme futur client. A vous de trouver les bons arguments (apport personnel, contrat à durée indéterminée, épargne…).

Manque de temps ou mauvais négociateur ? Pour trouver un bon financement, faites appel à un courtier immobilier. Ce professionnel se chargera à votre place de dénicher le meilleur financement à un taux intéressant. Il s’agit d’une manière de gagner du temps si les délais vous semblent trop longs. Et vous mettez également plus de chances de votre côté pour faire accepter votre demande de prêt.

L’acte de vente, la dernière étape avant la remise des clés

Vous avez obtenu votre offre de prêt de la banque, et donc le financement de votre projet immobilier ? Il est temps désormais de signer l’acte de vente chez le notaire. Celui-ci vous convoquera en même temps que le vendeur. Cette étape s’avère déterminante puisqu’à la fin de celle-ci, vous êtes propriétaire.

Avant de signer, l’acte est lu en entier par le notaire. Le vendeur remet également les clés de l’appartement ou de la maison, après avoir reçu la somme totale prévue. Lors de la lecture, il convient d’être très attentif. Et si des notions vous échappent, demandez des précisions au notaire. Ne repartez pas de l’étude avec des incompréhensions.

Enfin, le jour de l’acte de vente, avant de passer chez le notaire, le vendeur doit vous faire visiter le logement vide une dernière fois. Au cours de cette visite, profitez-en pour vérifier chaque équipement et installation, c’est le moment ou jamais. Il est important de tout inspecter avec minutie pour éviter les déconvenues une fois la remise des clés effectuée.

A savoir : entre la première signature et l’acte de vente, il faut compter environ 3 mois. Cela vous laisse assez de temps pour préparer au mieux votre futur déménagement.

A lire aussi : Achat d'un logement en VEFA : a-t-on le droit de demander des aménagements ?

Aucun commentaire à «Quelles sont les étapes d’un achat immobilier ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires