Comment agrandir sa maison : les solutions possibles

Devant le manque de place, on a souvent envie de pousser les murs. Pour aménager une chambre supplémentaire, créer une salle de jeux ou installer un coin bureau, il existe différentes possibilités. Nul besoin de déménager ou de construire un garage en plus. Découvrez toutes les solutions possibles pour agrandir sa maison. Et pour chaque proposition (véranda, surélévation, extension, souplex, etc.), découvrez les autorisations administratives nécessaires.

solutions pour agrandir sa maison

Aménager les combles perdus pour gagner de la place

Si les combles sont aménageables, il s’agit d’une solution sur-mesure pour gagner de précieux mètres carrés. Aménager les combles perdus offre de multiples possibilités : chambre supplémentaire, salle de jeux, salle de bain en plus, etc.

Toutefois, avant de se lancer dans les travaux, il y a des points à vérifier :

  • la hauteur sous plafond doit excéder 1,80 mètre. En cas d’hauteur insuffisante, le lieu ne doit servir qu’à stocker du matériel ;
  • l’absence de ponts thermiques, à l’origine de la déperdition de chaleur ;
  • la résistance du plancher : est-il assez solide pour supporter du poids ?
  • l’autorisation administrative : si les combles font moins de 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit. En cas de superficie supérieure à 20 m², vous devez déposer un dossier de permis de construire auprès de la mairie de votre commune. Renseignez-vous également sur l’existence d’un plan local d’urbanisme (PLU).

Une surélévation de maison ou comment agrandir sa maison par le haut

La surélévation de maison à toit plat ou toit terrasse permet de gagner de la place par le haut. Pour savoir si cela est possible, vous devez d’abord étudier la faisabilité de votre projet en consultant un architecte.

Côté autorisation, vous devez consulter le plan local d’urbanisme de votre commune et déposer soit une autorisation préalable de travaux ou un permis de construire – en cas de surface supérieure à 20 m².

Créer une extension pour agrandir sa maison

Pour gagner de la place, rien de tel que l’extension. C’est une bonne solution si vous souhaitez conserver une maison de plain-pied.

L’extension de maison peut prendre diverses formes : en dur, parpaing, en ossature bois, à pilotis… Le revêtement de façade peut être raccord avec votre habitation ou se démarquer pour plus d’originalité.

Pour prolonger un lieu, vous devez demander une déclaration préalable de travaux ou déposer un permis de construire. Dans certaines communes de résidence, le bois n’est pas autorisé comme bardage. Renseignez-vous auprès de la mairie en cas de projet d’extension en bois.

Aménager un garage en pièce de vie

Pourquoi ne pas transformer votre garage en chambre ou pièce à vivre s’il vous est inutile ? A condition d’être bien isolé, le garage peut faire office de chambre d’amis, bureau ou salle de jeux.

En cas de surface de plancher inférieure à 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit. Le cas contraire, un permis de construire est exigé. D’autre part, si l’aménagement nécessite de modifier la façade (ajout d’une fenêtre, suppression de la porte de garage, par exemple), vous devez déposer un permis de construire au service urbanisme.

Consultez aussi le règlement de votre lotissement le cas échéant. Certains exigent une place de stationnement couverte et une place de parking extérieure pour chaque maison individuelle. Au besoin, vous devrez construire un abri ou un carport afin d’être en conformité avec le règlement.

Souplex : la solution pour avoir plus de place dans sa maison

Le sous-sol de votre maison peut être aménagé en pièce à vivre, qu’il s’agisse d’une cave ou d’un réduit. Mais sous certaines conditions.
Vous devez d’abord consulter le règlement sanitaire local de votre mairie afin de vous assurer que votre sous-sol est bien habitable. Les questions de salubrité, humidité et assainissement sont encadrées. Des mairies sont plus strictes que d’autres sur ce sujet.
Ensuite, votre logement ne doit pas être soumis à un plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) auquel cas la création d’un souplex s’avère interdite.
Puis demandez l’autorisation du syndicat des copropriétaires de l’immeuble qui doit approuver votre projet d’extension.
Enfin, sachez qu’il est formellement interdit de louer un sous-sol. Cette partie de la maison reste impropre à l’habitation, et donc à la location.

A noter : en fonction de la surface, vous devez déposer une déclaration préalable de travaux (entre 5 et 20 m²) ou un permis de construire (au-delà de 20 m²).

Créer une mezzanine pour voir plus grand

En cas de hauteur sous plafond suffisante, l’aménagement d’une mezzanine est envisageable. Cette installation est idéale pour créer une surface supplémentaire : coin bureau, bibliothèque, chambre d’amis avec salle de bain…

Pour construire une mezzanine dans une maison déjà construite, vous devez prévoir une hauteur sous plafond d’au moins 4 mètres. Le recours à un architecte est également utile. Ce professionnel étudiera la faisabilité de votre projet d’aménagement.

Construire une véranda pour avoir une pièce supplémentaire

Une véranda peut avoir plusieurs fonctions. Elle peut servir comme jardin d’hiver ou être une vraie extension de la maison. Aujourd’hui, il est possible d’aménager une cuisine moderne et spacieuse dans une véranda. Le plus : la luminosité naturelle !

Il existe plusieurs modèles différents en fonction de votre budget : en bois, en PVC, en alu ou mixte. Dans tous les cas, si l’agrandissement est supérieure à 20 m², le permis de construire est indispensable. En-dessous, une déclaration préalable de travaux suffit.

Le studio de jardin : la solution alternative à l’extension

Enfin, si vous avez besoin d’un espace de travail pour votre activité professionnelle ou votre passion, rien de tel que le studio de jardin. Il ne s’agit pas véritablement d’une extension, mais cette installation permet de s’aménager un coin tranquille pour travailler.

Le studio de jardin se présente sous la forme d’une construction en bois prête à monter. Vous aurez simplement besoin d’une déclaration préalable de travaux en cas de superficie inférieure à 20 m². A condition de posséder suffisamment de terrain, vous pouvez donc disposer d’un espace en plus, indépendant de la maison.

Aucun commentaire à «Comment agrandir sa maison : les solutions possibles»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires