Aménager un garage en chambre : faut-il un permis de construire ?

Un garage ne sert pas seulement à stocker du matériel ou garer un véhicule. Il peut aussi faire office de pièce supplémentaire, que ce soit pour combler le besoin d’indépendance d’un ado ou accueillir la famille dans de bonnes conditions. Cependant, pour aménager un garage en chambre, il faut se conformer à la réglementation en vigueur. Vous devez également demander une autorisation administrative : déclaration préalable de travaux ou permis de construire. Le point ensemble.

garage chambre

Ce qu’il faut prévoir pour aménager un garage en chambre

L’isolation par l’intérieur ou l’extérieur

L’aménagement d’un garage pour le rendre habitable nécessite des travaux. D’abord, il convient de l’isoler pour améliorer son confort thermique et acoustique. Effectivement, l’isolation permet de réduire la déperdition de chaleur. Vous consommerez moins d’énergie tout en rendant l’espace beaucoup plus confortable et accueillant. Vous pouvez isoler les murs du garage par l’intérieur, notamment en fixant directement un isolant aux murs, ou par l’extérieur.

La pose d’un revêtement mural et au sol

Ensuite, le changement de destination du lieu implique la pose d’un revêtement de sol adapté comme le carrelage en grès cérame ou le béton ciré.

Au mur, prévoyez une couche de peinture ou une autre solution viable. Un mur en brique reste envisageable si vous aimez les atmosphères industrielles. Pour rendre l’endroit chaleureux, vous pouvez l’agrémenter avec des tapis duveteux ou des cadres.

Prévoir une arrivée d’eau et un chauffage

Puis il faut prévoir un minimum d’installation pour rendre le garage habitable. Une alimentation en eau n’est pas indispensable mais fortement conseillée. Près du coin nuit, vous pouvez installer un petit lavabo ou des WC.

Et pour que la nouvelle chambre serve en toute saison, investissez aussi dans un système de chauffage type radiateur électrique. En plus de renforcer le confort du lieu, cela permet de lutter contre les courants d’air froid et l’humidité.

Créer des ouvertures

Enfin, mieux vaut favoriser un éclairage naturel en agrandissant les ouvertures existantes ou en les transformant. La porte de garage peut être déposée et remplacée par une large baie vitrée, par exemple. Si cela relève de l’impossible, optez pour des lumières artificielles (ex. : spots LED) en privilégiant les lumières chaudes.

Création d’une mezzanine : comment exploiter les hauteurs ?

La hauteur d’un garage est souvent limitée. Pour construire une mezzanine et exploiter les hauteurs du bâtiment, vous devez effectuer au préalable une étude de structure. L’enjeu consiste à  ne pas déstabiliser les fondations. La création d’une mezzanine nécessite au moins 2,30 mètres de hauteur.

A noter que d’autres solutions existent :  systèmes de rails, glissières ou systèmes de levage avec poulies.

Faut-il un permis de construire pour aménager un garage en chambre ?

Dès le début de votre projet, vous devez consulter le plan local d’urbanisme de votre mairie. Renseignez-vous auprès de la commune avant de commettre un impair. Si vous réalisez le chantier sans déposer aucun dossier, la mairie peut vous réclamer la démolition des travaux effectués.

En ce qui concerne l’autorisation administrative, plusieurs critères rentrent en ligne de compte : surface de plancher, modification ou non de la façade, création d’une ouverture…

  • Pour un garage dont la surface n’excède pas 5 m², vous n’avez aucune autorisation d’urbanisme à demander. Mais à condition de ne pas modifier l’aspect extérieur du bâtiment, auquel cas un permis de construire est exigé.
  • Si la surface de plancher est inférieure à 20 m², une déclaration préalable de travaux suffit, que la mairie possède un PLU ou non. Mais si la surface totale après travaux excède 150 m², un permis de construire est exigé. Le recours à un architecte fait également partie des obligations à respecter pour être en conformité avec la loi.
  • En cas de surface de plancher supérieure à 20 m², vous devez impérativement déposer un permis de construire. L’accord des Architectes Bâtiments de France est obligatoire si votre projet se situe aux abords d’un Monument historique ou dans un secteur protégé.
  • Par ailleurs, si l’aménagement nécessite la modification de la façade (ajout d’une ouverture type fenêtre, suppression de la porte de garage, transformation de la porte existante en baie vitrée…), une demande de permis de construire est impérative.
  • Enfin, n’oubliez pas de consulter le règlement de votre lotissement le cas échéant. Certains règlements obligent les maisons individuelles à avoir une place de stationnement couverte et une place de parking extérieure. En transformant votre garage en pièce de vie, vous supprimez la place de stationnement couverte. Vous devez donc en recréer une avec un abri de voiture ou un carport, par exemple.

Transformer un garage en chambre, attention au voisinage !

Dans un projet tel que celui-ci, vous devez également prendre en compte le voisinage. Il est strictement interdit d’avoir un regard sur la propriété du voisin, en référence aux articles 678 et 679 du Code Civil.

Si vous avez l’intention de créer une ouverture avec vue direct sur le terrain mitoyen, veillez à respecter certaines distances. Une construction avec vue droite doit être séparée d’au moins 1.90 mètre du terrain voisin. Pour une construction avec vue oblique ou de côté, vous devez respecter une distance minimale de 0.60 mètre.

Quelle taxe faut-il payer pour l’aménagement d’un garage en chambre ?

Suivant votre projet, la commune peut vous réclamer le paiement d’une taxe d’aménagement. Pour cela, elle se fie aux informations déclarées sur la déclaration préalable de travaux ou le permis de construire.

Cette taxe est à régler au moment où l’autorisation administrative est accordée. Le montant de la taxe d’aménagement varie en fonction de plusieurs critères :  la surface habitable, le taux fixé par la collectivité territoriale et la valeur forfaitaire au mètre carré.

D’autre part, en cas d’extension de votre logement, vos impôts locaux (taxe foncière, taxe d’habitation) augmentent. Le service urbanisme de la mairie informe l’administration fiscale de l’agrandissement. Vous n’avez aucune formalité à accomplir.

Enfin, notez que cet aménagement possède aussi un effet sur votre assurance habitation. Un garage n’est pas assuré de la même manière qu’une pièce d’habitation. Vous devez signaler le changement à votre compagnie d’assurances.

A lire aussi : Construction d’un garage en limite de propriété : la distance et la hauteur à respecter

Aucun commentaire à «Aménager un garage en chambre : faut-il un permis de construire ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires