Comment faire un poulailler ?

Avoir son poulailler dans son jardin est un moment fantastique. C’est l’occasion d’avoir des gallinacés de compagnie et de récupérer quelques bons œufs au passage. Les poules sont des animaux intelligents et géniaux en tous points. Pour leur offrir un espace de vie agréable, elles ont besoin d’un enclos, mais également d’un poulailler dans lequel elles pourront se reposer, s’abriter, dormir et se percher pour se protéger de certains prédateurs.

Le poulailler est l’élément central. Sans cet élément, vous ne pourrez pas offrir des conditions idéales pour vos poules. Le poulailler doit être constamment propre, résistant, sec et entretenu fréquemment.

fabriquer poulailler

Où situer le poulailler ?

L’emplacement du poulailler dans le jardin est très important. Vous ne pourrez pas le positionner n’importe où. En effet, celui-ci devra se trouver à l’abri des vents et pas au soleil. En été, les poules ont tout aussi chaud que nous et y sont particulièrement sensibles. Elles ont besoin d’ombre. La présence d’arbres est vivement recommandée ! Après tout, les poules vivaient, il y a quelques centaines d’années en arrière, dans les forêts !

Le poulailler doit se placer dans un enclos solidement fermé. Celui-ci ne doit pas permettre aux prédateurs comme la fouine, les buses et les renards, de s’attaquer à ces gallinacés. Les poules ont besoin d’une superficie au sol assez importante. On parle d’environ 20m2 par poule dans un parcours rempli d’herbe pour qu’elles puissent s’exprimer facilement, c’est-à-dire gratter le sol, picorer la terre, l’herbe, trouver des vers de terre, etc..

L’abri des poules, également appelé le poulailler, devra être dans des matériaux spécifiques pour qu’ils durent dans le temps. C’est l’occasion d’opter pour le bois naturel ou aggloméré. Il devra être traité par un produit hydrofuge pour une meilleure efficacité. C’est l’essentiel pour avoir un poulailler qui ne sera pas à changer dans 6 mois. La surface intérieure, en revanche, est souvent calculée de la façon suivante : 1m2 par poule.

Comment construire efficacement son poulailler en bois ? En respectant ces éléments indispensables.

Les critères à ne pas négliger pour construire un poulailler

Nous avons retenu plusieurs facteurs qui sont importants dans la construction d’un poulailler. Nous vous les présentons sans plus attendre.

L’isolation du poulailler et la partie centrale de l’abri

Tout d’abord, le poulailler ne doit pas être positionné à même le sol. C’est trop risqué. Il faut laisser l’air circuler. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de le poser sur des palettes afin qu’il soit surélevé. Cette mesure est intéressante pour les poules, car elle leur permet d’éviter d’avoir le froid du sol et l’humidité.

En surélevant le poulailler, on pensera à placer une rampe pour aider les poules à entrer à l’intérieur. Il est aussi possible d’avoir une porte pour les protéger des prédateurs la nuit. Sachez qu’il existe des portes qui s’ouvrent automatiquement, soit avec le soleil, soit avec une programmation horaire.

L’intérieur de poulailler doit être facilement accessible. Vous y déposerez soit de la paille, soit des copeaux de bois pour leur litière. Celle-ci devra se changer régulièrement pour éviter la prolifération des bactéries et la présence de maladies sur les poules. La litière faite de pailles peut les protéger du froid en hiver.

Pour avoir des poules heureuses et épanouies, il est indispensable de prendre le temps qu’il faut pour l’entretien du poulailler. Si l’abri est correctement entretenu, les poules vous pondront de bons oeufs.

Le toit de l’abri est un paramètre indispensable. Celui-ci doit être traité et parfaitement étanche pour éviter les infiltrations d’eau à l’intérieur.

Les nichoirs

Dans l’abri, on va retrouver des nichoirs. Ces derniers vont être des espaces où les poules vont pouvoir se positionner pour dormir, couver et pondre. De nombreuses poules dorment sur des perchoirs, ne soyez pas étonnés.

Les nichoirs et les pondoirs sont régulièrement constitués de paille pour avoir un oeuf qui ne se casse pas et une poule qui a tout le confort qu’il faut.

Les nichoirs sont des zones où la lumière est faible. Il est important de respecter ce critère de luminosité, car les poules ont du mal à pondre quand il y a trop de lumière. C’est aussi un espace sécurisant pour le gallinacé.

L’abreuvoir et la mangeoire

Les volailles ont besoin de se nourrir et de beaucoup boire. Votre poulailler devra être équipé de mangeoires adaptées pour les poules. Si vous pouvez, achetez des mangeoires de qualité et qui ne se retournent pas. Les poules vont marcher dedans et peuvent retourner tout le grain. Et c’est problématique pour les souris et les rats qui pourraient être intéressés par cette alimentation (en plus des poussins pour les rats… ces derniers en raffolent !).

La mangeoire sera choisie en fonction du nombre de poules que vous avez dans votre poulailler. Les poules boivent énormément, surtout en été. Pensez à bien renouveler l’eau régulièrement au même titre qu’avoir un abreuvoir facile d’accès pour les poules. Les abreuvoirs avec des coupelles sont plus pratiques pour les poules car elles évitent de marcher dessus et moins de terre et saletés entrent dans l’eau.

Pour avoir du matériel de qualité, nous vous recommandons des matériaux en acier inoxydable : c’est très facile à nettoyer !

Les perchoirs

Un dernier élément indispensable pour les poules : le perchoir. Dans leur instinct naturel, les volailles volent et vont se percher sur des arbres pour se protéger des prédateurs. Il n’est pas rare d’avoir des propriétaires de poules qui vont couper une aile sur les deux pour empêcher les poules de voler et de s’échapper.

Néanmoins, le perchoir est indispensable. C’est un élément permettant aux poules de se reposer tout en étant en hauteur. Les perchoirs constitués de barres arrondies ne sont pas très pratiques. Elles n’arrivent pas à s’agripper dessus très facilement. Il est préférable d’opter pour des perchoirs en bois de forme rectangulaire.

Les perchoirs en bois devront être poncés pour éviter les risques de blessures et de coupure aux pattes des gallinacés. N’hésitez pas à placer des perchoirs au même niveau, ainsi les poules ne se battront pas pour avoir la « meilleure » place.

En respectant ces principaux éléments, vous aurez un poulailler de grande qualité et performant. Vos poules seront heureuses et vous serez ravis d’avoir des oeufs tout frais chaque matin !

Aucun commentaire à «Comment faire un poulailler ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires