Gros travaux et rénovation : la liste des outils indispensables

outils indispensables travaux rénovation

Les gros travaux s’apparentent à la construction d’une pièce, d’un bâtiment, d’une maison ou d’autres éléments de ce type-là. Lorsqu’on se renseigne et effectue quelques devis, on s’aperçoit très vite que la facture sera salée et monte très vite. C’est souvent la main d’œuvre qui est coûteuse.

Naturellement, les personnes qui ont du courage et qui sont prêtes à apprendre et à se lancer dans ce projet pourront réaliser de belles économies.

Cependant, il ne faut pas négliger le matériel nécessaire pour réaliser ces gros travaux. C’est justement ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

La liste des objets dont nous allons parler est aussi valable pour les personnes qui vont mener de gros travaux de rénovation dans la maison.

La sécurité pour commencer

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il y a des manipulations qui nécessitent de sérieux éléments de protection. L’accident est vite arrivé, même pour la personne qui travaille dans la construction ou la réalisation de gros travaux depuis plus de 10 ans. C’est un investissement obligatoire. Pour nous, point de matériel de protection, point de travaux, c’est aussi simple que ça !

Lorsqu’on évoque le matériel de protection, on sous-entend une protection pour l’ensemble des parties du corps. C’est-à-dire le visage, la tête, les bras, les mains, le torse, le dos, les jambes et les pieds.

On aura besoin de gants pour protéger les mains. En fonction du travail que vous réaliserez, certains gants seront plus adaptés que d’autres. Les lunettes de protection pour protéger vos yeux sont indispensables. C’est l’occasion pour les protéger des poussières et des substances volatiles.

Par la suite, le reste du visage sera protégé par un casque solidement fixé et un masque pour ne pas endommager les narines où toutes les poussières pourront entrer à l’intérieur. Certaines peintures sont aussi nocives à ce niveau.

Pour le reste du corps, un équipement de travail est nécessaire. Pour les pieds, dans certaines taches la présence de chaussures de sécurité s’impose. Un bout de parpaing qui se casse et qui tombe sur le pied, vous serez bien content d’avoir des chaussures renforcées, sinon vous pourrez perdre un ou plusieurs orteils. Naturellement, dans le cadre de la peinture, les chaussures de sécurité ne sont pas forcément d’une grande utilité.

Les outils indispensables et principaux

Dans ce paragraphe, nous allons évoquer les outils qui peuvent se loger dans une boîte à outils. On y retrouve tous les outils de base qu’il convient d’avoir au quotidien. Nous rajouterons quelques éléments spécifiques aux gros travaux.

Les amateurs ou les personnes qui sont novices dans le bricolage vont se poser cette question : que doit contenir ma boîte à outils ? Et c’est une très bonne question. Des éléments de réponse se trouveront dans les prochaines lignes.

Nous ne pouvons faire l’impasse sur la présence de plusieurs tournevis. Il en faut des grands, des petits, des plats et des cruciformes. Notre conseil pour optimiser l’investissement d’un tournevis est d’opter pour les modèles aimantés. Ces derniers sont très pratiques et vont éviter la perte de vis.

Le marteau est un autre élément à posséder dans sa boîte à outils. Il pourra vous être utile pour enfoncer des clous dans du bois. Certains modèles de marteau peuvent comporter un arrache-clou. Si vous souhaitez souvent utiliser les clous au détriment de la vis, ce peut être un choix très intéressant.

La pince est un outil à avoir dans sa caisse à outils. La pince à couper, la pince multiprise et la pince à dénuder sont les trois types de pinces à posséder dans sa caisse à outils.

Le cutter pour certaines coupes rapides et efficaces est indispensable. Attention à prévoir des lames de rechange pour conserver une efficacité de tous les instants. Si vous n’arrivez pas à couper avec le cutter, vous pourrez utiliser la scie égoïne qui sera idéale pour le bois. Pour couper des morceaux de fer ou d’aluminium, la scie à métaux est nécessaire.

Le mètre-ruban est également nécessaire avec le niveau à bulle. Les clés font partie de ces outils qui trouveront une place dans la caisse à outils.

La location ou le prêt d’appareils électroportatifs

Après avoir rempli sa caisse à outils, il faudra se tourner sur les appareils électroportatifs. Malheureusement, ce sont des outils coûteux. Si vous le pouvez, sollicitez votre entourage ou louez-les à la journée.

Parmi ces éléments, on peut avoir besoin de la perceuse, de la scie sauteuse, de la scie circulaire, de la ponceuse et de la meuleuse. Parfois la perceuse et la visseuse peuvent être intéressantes à l’acquisition, car on peut s’en servir pour d’autres taches.

Le matériel électronique comme celui qu’on vient de citer est disponible dans sa version manuelle. Cependant, le gain de temps et l’efficacité ne sont pas comparables.

Des outils supplémentaires non négligeables

Pour réussir votre œuvre de construction ou la rénovation, il y a des accessoires supplémentaires qui sont non négligeables. C’est le cas pour l’échelle ou l’escabeau si la hauteur n’est pas élevée. Il est difficile d’être précis et de réaliser un bon travail si vous n’avez une bonne accessibilité à la hauteur de la maison. Les personnes qui vont opter pour l’escabeau devront se tourner vers l’escabeau qui possède une tablette. C’est plus pratique au quotidien et vous aurez un meilleur accès aux outils.

La rallonge électrique très longue est indispensable. On l’appelle aussi l’enrouleur. On peut avoir au moins 25 mètres de longueur et parfois 30, 35 et même 50 mètres de longueur. C’est l’occasion de brancher tous les appareils électroniques dessus. Vous pourrez travailler plus efficacement grâce à cet élément. Si vous n’en avez pas, assurez-vous d’avoir des outils électriques qui fonctionnent sur batterie.

Les tréteaux et l’établi sont pratiques pour travailler certaines pièces et organiser l’ensemble de ses outils. Ce n’est pas obligatoire, mais en termes de gains de temps et de productivité, les résultats sont là.

Les seaux font également partie des outils à avoir au même titre que les crayons de bois. Certains crayons sont spécifiquement étudiés pour la pierre et le bois. Ces derniers permettent une meilleure précision.

Des sources lumineuses supplémentaires pour finir un travail en plein hiver quand la nuit tombe, est un vrai plus.

Le scotch peut être utile tout comme la panoplie des ustensiles nécessaires à la peinture. Naturellement, ce n’est pas obligatoire si vous n’avez pas de travaux de peinture à réaliser !

Quand vous aurez fini votre chantier, voyez avec votre mairie pour l’évacuation de certains déchets spécifiques.

Aucun commentaire à «Gros travaux et rénovation : la liste des outils indispensables»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires