Immobilier de l’est Lyonnais : pourquoi habiter ce secteur ?

Charmés par la ville de Lyon, Lyonnais d’adoption ou natifs profitent au quotidien d’une qualité de vie appréciée… et appréciable. Avec pas moins de 20 000 nouveaux habitants en 5 ans, Lyon se hisse dans le Top 3 des villes françaises où il fait bon vivre ! Cadre de vie, emplacement stratégique dans le Sud-Est, patrimoine culturel et architectural et dynamisme économique : toutes ces raisons expliquent l’engouement pour la capitale des Gaules. Divisée en 9 arrondissements implantés sur trois principaux territoires – Est Lyonnais, Presqu’île ou Ouest Lyonnais, chaque secteur possède ses propres atouts et spécificités ! 

Après avoir été longtemps locataire, vous souhaitez désormais acquérir un bien immobilier à Lyon ? Vous déménagez bientôt dans la capitale des gones et cherchez les meilleurs emplacements pour devenir propriétaire ? Suivez-nous, on vous emmène en balade sur la rive gauche du Rhône. Découvrez toutes les excellentes raisons de choisir l’est lyonnais pour s’installer à Lyon !

immobilier est lyonnais

Est Lyonnais : vivre dans le 3ème, 7ème ou 8ème arrondissement de Lyon

Si les 7ème et 3ème arrondissements de Lyon recouvrent des quartiers vraiment différents, ils ont toutefois un point commun : les quais du Rhône. Récemment rendus aux piétons, ces berges sont devenues un des endroits préférés des Lyonnais, comme en témoigne sa fréquentation continue de flâneurs, sportifs ou amateurs de bière bien fraîches en terrasse. Les alentours du quai Claude Bernard font évidemment des envieux, mais le secteur est l’un des plus chers de l’arrondissement, avec un prix de vente au m2 aux alentours de 5 500€. Passé le centre nautique Tony Bertrand, vous entrez dans le quartier de la Guillotière, quartier qui depuis quelques années a le vent en poupe. L’engouement pour ce secteur de l’est lyonnais ne se dément pas. Il faut dire que l’endroit a de quoi convaincre : entre boutiques de mode sympas, bars et restaurants parmi les plus branchés de la ville, vieilles friches industrielles et espaces verts, la Guillotière (Saxe-Gambetta, Cité Jean Macé, Garibaldi) attire de jeunes adultes qui aiment sortir tout en recherchant une ambiance plus décontractée - et des prix plus abordables - que sur la Presqu’île, où le prix de vente au m2 est supérieur de presque 1 500€ ! (5 100€/m2 à Guillotière contre 6 500€/m2 sur la Presqu'île).

Passez le boulevard Gambetta et entrez dans le 3ᵉ arrondissement, le plus peuplé de Lyon ! Ce secteur est presque une ville à lui tout seul. Il abrite quartiers chics autours de la Préfecture ou quartiers résidentiels vers les secteurs Monplaisir et Montchat, centre économique - et spot de shopping incontournable ! - avec la Part-Dieu, une offre de transports en commun particulièrement bien développée et une portion de berges longeant le Rhône parmi les plus festives de la ville, grâce à ses nombreuses - et très courues - péniches-bars. Le coût de la vie dans le 3ᵉ n’est évidemment pas bon marché. Avec un prix de vente moyen au m2 aux alentours de 5 000€ pour un appartement et 6 000€ pour une maison, ce secteur est le troisième arrondissement le plus cher de Lyon. Toutefois, les prix varient fortement selon que l’on se trouve plus ou moins près du Rhône.

Cap à l’est ! On sort du tumulte urbain des 3ᵉ et 7ᵉ arrondissements pour se retrouver dans un endroit plus calme : le 8ᵉ arrondissement et son petit côté village, très apprécié des familles à la recherche d’une maison. Selon une agence immobilière à Monplaisir, vous pouvez encore trouver de jolies maisons de ville avec jardin en particulier dans le secteur Monplaisir - jouxtant le parc Sergent Blandan - même si le prix de vente au m2 pour une maison se négocie environ 30% plus cher que pour un appartement ! Le 8ème arrondissement de Lyon, c’est aussi le quartier États-Unis, construit entre 1920 et 1935 sous la direction de l’architecte Tony Garnier, les très animés - car très étudiants ! - quartiers Grange Blanche et Mermoz, qui abritent la faculté de Médecine et la présence de l’université Jean Moulin Lyon III à la limite du quartier Montchat.

Est Lyonnais : vivre à Villeurbanne ou Bron

Vous voulez les avantages de la grande ville sans ses inconvénients ? Vous recherchez une vie de quartier riche et animée emprunte de mixité le tout à proximité directe de Lyon ? Bienvenue à Villeurbanne ! Cette commune de 150 000 habitants, que les Lyonnais appellent le 10ème arrondissement de Lyon tant elle semble en faire partie, par sa proximité immédiate mais également son ambiance, a connu un développement fulgurant ces dix dernières années. Le quartier Gratte-Ciel est particulièrement prisé des Lyonnais pour ses prix abordables, sa qualité de vie et son réseau de transport en commun qui le relie au centre de Lyon en 10 minutes à peine. Le quartier de la Doua et son campus idéalement situé entre Rhône, Parc de la Tête d’Or et 6e arrondissement de Lyon, connaît également un essor explosif depuis l’arrivée du tramway.  Au nord de Villeurbanne, autour de la place Charles-Hernu, la place Wilson et la rue très commerçante Eugène-Manuel se trouve un quartier dynamique et très plaisant à vivre : Charpennes. Sa proximité immédiate avec le 6ème arrondissement de Lyon et le Parc de la Tête d’Or en font un endroit assez recherché, notamment par une population familiale. Il faut dire que Charpennes abrite pas moins de 4 groupes scolaires, un collège et le très prestigieux Lycée du Parc.

Au sud de Villeurbanne, à la frontière des 3ᵉ et 8ᵉ arrondissements de Lyon, se trouve la commune de Bron, là encore très prisée des familles en quête d’une vie plus calme dans l’est lyonnais. Il faut compter un prix moyen au m2 de 3 743 € pour l’achat d’une maison. À titre de comparaison, ce prix atteint 5 144 € pour le 3ᵉ arrondissement lyonnais.

Vous l’aurez compris : l’est lyonnais possède un sacré nombre d’atouts pour s’y installer. Grand territoire éclectique, l’est lyonnais regroupe tous les styles de vie à des prix souvent bien inférieurs aux prix immobiliers pratiqués de l’autre côté du Rhône.

Aucun commentaire à «Immobilier de l’est Lyonnais : pourquoi habiter ce secteur ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires