Promoteur immobilier : définition et missions

Dans le secteur immobilier, les métiers sont nombreux. En effet, de multiples acteurs interviennent dont le plus connu reste l’agent immobilier. Parmi eux, il y a aussi le promoteur immobilier dont la profession est très réglementée. Mais en quoi consiste vraiment le cœur du métier ? Découvrez la définition et les missions d’un expert de la promotion immobilière. Et nous vous indiquons également comment devenir promoteur immobilier : compétences, cursus, spécialités, rémunération, statut…

promoteur immobilier définition

Qu’est-ce qu’un promoteur immobilier ?

Le terme « promoteur immobilier », apparu pour la première fois en 1954, désigne un professionnel de la construction immobilière. Il peut s’agir d’une personne physique ou morale sous la forme de :

  • un professionnel exclusif (société de promotion immobilière qui réunit plusieurs promoteurs associés) ;
  • un professionnel occasionnel (ex. : agent immobilier) ;
  • un promoteur public et social.

Le statut de promoteur immobilier est régi par l’article 1831-1 du Code civil. Il stipule que le promoteur immobilier est la personne à qui le maître d’ouvrage confie la construction d’un ouvrage immobilier. Le promoteur s’engage donc à respecter les termes du contrat, et notamment le prix convenu.

A noter que le promoteur immobilier peut aussi être mandaté pour réaliser des opérations administratives ou juridiques liées au projet de construction. En France, il y a de nombreux promoteurs immobiliers sur le marché.

Enfin, attention à ne pas confondre le promoteur immobilier avec le promoteur foncier. Ce dernier vend des espaces prêts à construire alors que le promoteur immobilier s’occupe de vendre des bâtiments déjà construits. Et il faut également distinguer le contrat de promotion du contrat de construction. Le promoteur conçoit le projet dans son intégralité pendant que le constructeur travaille à partir de plans déjà réalisés.

Définition du promoteur immobilier

La Fédération des Promoteurs Constructeurs définit le statut de promoteur immobilier : « sont promoteurs les personnes physiques ou morales qui prennent l’initiative de réalisations immobilières de façon habituelle, et qui, dans le cadre d’une organisation permanente, assurent la responsabilité de la coordination des opérations intervenant pour l’étude, l’exécution et la mise à disposition des usagers des programmes à réaliser. »

A quoi sert un promoteur immobilier : ses missions

Les missions d’un promoteur immobilier sont de plusieurs ordres :

  • conception : construction d’immeubles bâtis sur un terrain déterminé. Cela implique plusieurs tâches telles que l’étude de marché, la faisabilité de faire construire sur un terrain donné, l’acquisition du terrain, etc.
  • organisation : choix de la structure juridique, formalités administratives, obtention des documents nécessaires au lancement des travaux (ex. : dépôt du permis de construire), appel à des professionnels du bâtiment (entrepreneur, architecture, bureau d’études, sous-traitant…) ;
  • recherche de financement : montage financier, emprunt (bancaire…), conclusion des marchés, vente sur plans, pré-location ;
  • commercialisation : revente des immeubles ou bâtiments construits.

A noter que le promoteur délégué, en tant que maître d’ouvrage, est chargé de diriger les opérations de construction à la place des acheteurs ou locataires des immeubles vendus sur plans.

Comment devient-on un spécialiste de la promotion immobilière ?

Les compétences d’un promoteur immobilier

Pour être promoteur immobilier, il convient d’abord d’avoir des connaissances solides dans plusieurs domaines tels que l’architecture, l’urbanisme, le BTP, le droit (appel d’offres) ou encore la publicité et la commercialisation immobilière. Effectivement, le promoteur est chargé de coordonner plusieurs corps de métier.

Par ailleurs, il s’agit d’une profession réglementée. Cela demande donc de la méthode ainsi qu’une grande rigueur pour exercer ce métier. Aujourd’hui, il est facile de s’improviser promoteur immobilier, notamment avec les nouvelles technologies. Ainsi, des néophytes se prétendent promoteurs sur des plateformes de crowfunding et participent au financement d’un projet de promotion en contrepartie de quelques milliers d’euros.

Si vous souhaitez faire appel à un promoteur immobilier, il vaut mieux se tourner vers un professionnel reconnu dans le secteur.

Quel cursus ?

Aucun diplôme spécifique n’est exigé pour travailler comme promoteur immobilier. Cependant, il existe des écoles dédiées à la profession qui délivrent des diplômes. Parmi les promoteurs immobiliers en place, vous trouverez des juristes ou des gestionnaires, par exemple.

Dans tous les cas, il est préférable d’avoir un bac +4 ou bac +5 pour exercer comme promoteur immobilier.

Les spécialisations

D’autre part, les candidats au poste peuvent tout à fait se spécialiser dans un domaine :

  • développeur foncier (prospection) ;
  • responsable de programmes immobiliers ou monteur d’opérations (conception) ;

Le statut professionnel

Le plus souvent, le promoteur immobilier est un prestataire de services payé en honoraires, suivant les ventes qu’il effectue. Le promoteur est rarement salarié.

Parfois, il travaille à son compte quand il a acquis assez d’expérience et établit des contacts professionnels. Cela reste peu fréquent.

Le salaire/la rémunération

Un promoteur immobilier en début de carrière touche environ 2000 € brut par mois. Un professionnel avec davantage d’expérience peut espérer gagner jusqu’à 4500 € mensuels.

Promotion immobilière : comment ça marche ?

L’activité d’un promoteur

Il existe deux cas de figure :

  • le mandat : le promoteur est mandaté par le maître d’ouvrage. Un contrat de promotion, qui fait office de mandat, lie les deux partis. Le promoteur adopte le statut de maître d’ouvrage délégué. Le maître d’ouvrage (client) se contente de payer pendant que le promoteur se charge de toutes les autres tâches ;
  • l’initiative propre : le promoteur construit son programme et le finance lui-même. Il en est le maître d’ouvrage.

Dans tous les cas, le promoteur immobilier est responsable des travaux. Lors de la mise en cause de la décennale, le promoteur est tenu de répondre. Son programme doit être en totale conformité avec la description vendue.

Pour vendre un terrain

Si vous souhaitez vendre votre terrain à un promoteur immobilier, sachez que la recherche foncière fait parmi des missions de n’importe quel expert. Le terrain peut aussi bien être nu que bâti, à partir du moment où il s’avère constructible. Son emplacement doit permettre également la réalisation d’un programme immobilier répondant aux PLU de la commune d’implantation.

Les promoteurs immobiliers réalisent alors une étude de faisabilité ainsi qu’un bilan financier pour proposer au propriétaire le prix le plus juste. Le promoteur accompagne aussi le propriétaire du terrain dans les différentes démarches administratives jusqu’à la vente.

Aucun commentaire à «Promoteur immobilier : définition et missions»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires