Comment refaire la peinture d’une chambre ?

Pour changer la décoration d’une pièce, rien de tel qu’une nouvelle couleur murale. Si vous avez l’intention de redonner un coup de neuf à un coin nuit, découvrez toutes les étapes pour refaire la peinture d’une chambre. Suivez également nos conseils pour choisir le bon produit afin qu’il ne soit pas nocif pour la santé et l’environnement.

refaire la peinture d'une chambre

Peut-on repeindre une chambre soi-même ?

Vous n’êtes pas peintre professionnel ni même un bricoleur chevronné ? Bonne nouvelle ! Il n’y a pas besoin d’avoir des connaissances ou un savoir spécifiques pour refaire la peinture d’une chambre. Il s’agit de travaux accessibles à tous.

Vous devez éventuellement savoir reboucher des trous sur des murs, poncer et nettoyer le support, poser du ruban adhésif, enlever les caches des interrupteurs et des prises électriques. Peindre au pinceau ou au rouleau ne nécessite aucune compétence particulière. En revanche, mieux vaut être en bonne condition physique car il s’agit de mouvements répétitifs.

Pour une chambre de taille moyenne, prévoyez deux à quatre jours de travail, en fonction du nombre de couches nécessaires. Vous pouvez opérer seul. Mais à deux, c’est beaucoup plus rapide !

A lire aussi : Peinture : comment déterminer la quantité de pots nécessaires ?

Les couleurs à privilégier dans une chambre

Pour refaire la peinture d’une chambre, mieux vaut exclure certaines couleurs qui excitent. Parmi elles, le rouge, l’orange et dans une moindre mesure, le jaune. De manière générale, mieux vaut éviter des teintes trop soutenues qui ont tendance à énerver plutôt qu’apaiser.

Préférez les tons neutres comme le gris, le blanc et ses dérivés. Les nuances pastel ont également toute leur place dans une chambre d’adulte ou d’enfant. Un bleu ciel ou un vert d’eau sont les bienvenus dans un coin nuit pour apporter calme et sérénité.

Prenez également en compte un certain nombre de critères pour choisir la nouvelle couleur de peinture : luminosité, surface, etc.

Quel type de peinture choisir pour refaire une chambre ?

Une chambre d’enfant ou d’adulte

Pour repeindre une chambre, plusieurs possibilités s’offrent à vous. La peinture à l’eau (acrylique) fait partie des options les plus efficaces. Cette peinture permet de nettoyer les outils à l’eau, ce qui facilite la tâche. La peinture à l’huile (glycérophtalique), elle, requiert un nettoyage au white spirit.

Même si la glycéro est tout à fait possible, mieux vaut opter pour la peinture acrylique dans une chambre. Effectivement, ce type de peinture émet très peu de composés organiques volatils (COV) – nocifs pour la santé – et il est quasiment inodore. La peinture acrylique nécessite généralement deux couches. La première permet de déposer la couleur pendant que la seconde parfait la finition. En revanche, la peinture acrylique demande plus de technique que la glycéro car elle se tend toute seule.

Vous trouverez de la peinture acrylique en trois finitions : mate, brillante ou satinée :

  • Rien de tel que la finition mate pour conférer un aspect cosy à une chambre. Sans reflet, elle a aussi l’avantage de dissimuler les imperfections. Optez pour la peinture mate si vous avez l’intention de repeindre le plafond. Attention, la peinture mate est lavable mais non lessivable. C’est son principal inconvénient.
  • De son côté, la peinture brillante reflète davantage la lumière et agrandit visuellement une chambre. Si vous voulez camoufler des défauts, préférez une autre finition. Celle-ci est plutôt réservée aux murs parfaitement lisses, sans aspérités. La peinture brillante est lavable et lessivable.
  • Enfin, la peinture satinée réunit toutes les qualités des finitions mate et brillante. Elle donne du reflet, renvoie la lumière et se lessive.

A noter que la peinture mate veloutée rencontre de plus en plus de succès. A mi-chemin entre finition mate et satinée, elle permet de masquer les imperfections tout en offrant un excellent confort d’application. En plus, elle est lavable et lessivable.

Une chambre de bébé ou de jeune enfant

Pour repeindre la chambre de bébé ou d’un enfant en bas âge, mieux vaut prendre quelques précautions. Bannissez la peinture glycéro qui contient trop de COV et de formaldéhyde. Il s’agit d’une substance dangereuse pour la santé et l’environnement. Les COV peuvent engendrer des problèmes respiratoires et cutanés.

Bien que moins nocive, la peinture acrylique peut toutefois contenir des éthers de glycol, dangereux pour la santé. Avant de choisir un produit, lisez la composition de la peinture sur le pot.

Enfin, pour repeindre une chambre d’enfant, faites confiance aux normes NF et Ecolabel Européen. Elles garantissent un impact moindre sur l’environnement et répondent à des exigences en termes de COV.

Les étapes pour refaire la peinture d’une chambre

D’abord, commencez par rassembler les différents outils dont vous aurez besoin pour refaire la peinture vous-même, comme un peintre : rouleau, pinceau, ruban de masquage, peinture, mélangeur, bâche de protection.

Puis, protégez le sol en la couvrant avec une bâche en plastique. Utilisez le ruban adhésif pour protéger les coins de votre plafond, les rives des portes et des fenêtres, les interrupteurs et prises électriques.

Ensuite, préparez la surface de vos murs et ôtez les imperfections avec du papier de verre et une brosse métallique. Cette étape se révèle cruciale car elle permet d’obtenir un résultat plus esthétique.

Le temps est venu de mélanger la peinture. Commencez par les angles des murs. Pour cela, rien de tel que le pinceau pour ne pas déborder.

Peignez les murs à l’aide d’un rouleau en réalisant des passes croisées. Laissez sécher.

Dès que la peinture est sèche, peignez une seconde fois au pinceau. Effectuez des passes du haut vers le bas.

Enfin, enlevez le ruban adhésif et admirez le résultat !

A lire aussi : Peinture : quels pinceaux pour quels travaux ?

Les précautions à prendre pour peindre une chambre

Quelle que soit la peinture sélectionnée pour refaire la chambre, n’oubliez pas d’aérer la pièce afin d’évacuer les agents toxiques.

Pour éviter les composants chimiques, tournez-vous vers les peintures naturelles. Les agents dangereux ont été remplacés par des substances naturelles telles que la caséine, l’huile de lin ou la chaux. Certes, le coût de ces peintures se révèle plus élevé, mais préserver la santé de ses enfants, ça n’a pas de prix.

Aucun commentaire à «Comment refaire la peinture d’une chambre ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires