5 conseils de pro pour poser du carrelage

Qu’il se trouve dans une cuisine ou dans une salle de bains, le carrelage est atemporel. Pourtant sa pose n’est pas si facile qu’il n’y paraît. Certains gestes sont essentiels pour une pose réussie. Voici 5 conseils de pro.

poser du carrelage

Réaliser les travaux de préparation

Avant de poser le carrelage, il est important de bien nettoyer la surface sur laquelle il va être posé. Pour faciliter le collage des carreaux, il faut gratter toutes les parties rugueuses et, si besoin, combler les creux. Le sol devra être parfaitement plat et propre. S’il n’est pas nivelé correctement, il est nécessaire de poser une fine chape de béton puis un enduit pour effacer les défauts de niveaux. De plus, l’acidité du sol devra être réduite grâce à des produits alcalins. Un nettoyage à l’eau claire est indispensable car un support propre permet une meilleure adhérence de la colle. Pour faciliter la pose, des repères pourront être tracés à l’aide de lignes. Enfin, une couche d’accroche pourra être posée sur le support d’origine ou sur la chape de béton pour renforcer l’adhérence de la colle du carrelage.

L’achat des fournitures

Pour une pose de carrelage réussie, il est indispensable de disposer des bons outils. Parmi ceux-ci, une spatule crantée pour répartir la colle, un niveau à bulle, des croisillons, une disqueuse, de la colle spéciale carrelage ou encore un maillet en caoutchouc. En ce qui concerne l’achat des carreaux, il va dépendre du type de pose. Pour une pose droite normale, il faut ajouter 5 à 7% de la surface à carreler, 10 à 12% pour une pose droite à joints décalés et 15% de la surface totale pour une pose en diagonale. Faire appel à Carreleur 77 permet de bénéficier des conseils de professionnels.

La découpe du carrelage

Cette étape est la plus complexe. Elle nécessite l’utilisation d’un coupe-carrelage et d’une disqueuse pour les angles internes. Le début et la fin de la coupe sont les moments les plus délicats. Pour une pièce rectangulaire, la pose devra être réalisée de façon à laisser un demi-carreau au niveau des bords de la pièce. Pour une pièce irrégulière, les carreaux irréguliers devront être placés en priorité près des murs.

La pose de joints

Pour une pose de carrelage réussie, il est indispensable de combler les interstices entre les carreaux avec des joints. Pour éviter que la couleur du carreau ne déteigne sur le joint, il faut attendre le séchage de la colle avant de procéder à cette étape. La pâte doit être étalée de manière uniforme grâce à une spatule en caoutchouc. Il est recommandé de réaliser un scellage pour combler les infimes espaces entre les carreaux. L’excédent de joints présent sur la surface du carrelage devra être enlevé avant le séchage. Une éponge humide permettra de retirer les résidus.

Le calepinage et la pose à blanc

Le calepinage consiste à dessiner un plan de pose en tenant compte du format des carreaux, des dimensions de la pièce et de la pose souhaitée. Cette étape permet d’avoir une vision plus concrète du chantier et de le préparer de la meilleure des façons. Il sera possible de définir la quantité exacte de carreaux, d’anticiper la découpe et de visualiser l’aspect final. Autre étape indispensable pour éviter les erreurs : la pose à blanc. Elle permettra de déterminer la largeur des joints et l’endroit où il faudra débuter la pose. Cette étape sera également l’occasion de contrôler et trier les carreaux pour éviter les variations trop importantes de coloris.

A lire aussi : Repeindre son carrelage de sol : comment faire ?

Aucun commentaire à «5 conseils de pro pour poser du carrelage»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires