Quelles sont les étapes d’une vente immobilière ?

La vente d’un bien immobilier, que ce soit pour une maison ou pour un appartement, doit répondre à un processus bien précis. Le processus est légèrement différent si vous effectuez la vente par vos propres moyens ou si vous passez par une agence. Dans les deux cas, vous aurez besoin de suivre plusieurs étapes.

étapes d'une vente immobilière

Mettre en vente son bien immobilier sur le marché

La première question à se poser, et ce n’est pas la plus anodine, « quelle est la valeur économique de mon bien immobilier ? ». Vous avez besoin de connaître la valeur réelle du bien. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte comme la localisation du bien, l’historique de l’ensemble des petits et gros travaux réalisés sur la demeure, la proximité avec des commerces, l’emplacement de la maison par rapport au circuit des bus traditionnel…

Généralement, vous allez avoir un prix précis en tête, bien souvent supérieur à la valeur réelle du bien. Pour le savoir, nous vous recommandons de passer par un professionnel dont c’est le métier. Il pourra analyser pertinemment votre bien et il vous indiquera très rapidement quelle est la valeur réelle du logement sur le marché.

La seconde étape est de contacter un diagnostiqueur. Son rôle est d’évaluer avec précision la performance énergétique de la maison ou de l’appartement. C’est obligatoire. Si vous avez décidé de passer par une agence pour réaliser cette vente, elle pourra vous accompagner.

A lire aussi : Promoteur immobilier : définition et missions

La gestion des visites : plus c’est précis, mieux c’est !

Lorsqu’une vente immobilière est engagée, que ce soit avec une agence ou par vos propres moyens, la gestion des visites est primordiale. Elle a un double enjeu : montrer une image neutre pour que les personnes qui la visitent arrivent à se projeter dans le futur. C’est aussi le moment où il faut mettre en valeur les atouts de la maison, sans trop en faire, pour justifier un prix, parfois élevé. Et les futurs acheteurs voudront, très souvent, renégocier le prix de la maison.

La gestion des visites implique de votre côté une cohérence. Pour les couples, est-ce que les deux personnes assistent aux visites ? Pour ceux qui ont des enfants en bas âge, est-il possible de les faire garder pour mieux discuter avec les potentiels acheteurs et répondre à l’intégralité de leurs questions ? Naturellement, vous devrez faire en sorte de placer l’entretien de la maison au premier plan. Les appels en cours de journée pour demander une visite le soir même sont fréquents. En l’anticipant, vous allez mettre toutes les chances de votre côté pour gagner du temps et avoir une maison toujours propre !

L’offre d’achat : le moment tant attendu…

Quand on prépare une vente immobilière, on imagine très facilement des prospects arriver et faire une offre d’achat rapidement. Malheureusement, la réalité des faits est éloignée. Il y a des prospects qui peuvent mettre plusieurs semaines avant de se montrer.

En ayant fait venir un professionnel pour estimer la valeur du bien de la maison, vous allez pouvoir mieux gérer la notion du prix. Optez pour un tarif qui vous convient et lancez la commercialisation du bien.

Les agents immobiliers réputés qui passent à la télévision recommandent de rester ouverts à la négociation. Un vendeur trop ferme et qui refuse la négociation peut faire échouer son projet.

Le prix annoncé sur une annonce est très loin d’être celui qui se fera sur le chèque. Parfois, les particuliers vont vouloir un montant fixe en incluant toutes les taxes intégrées, alors que le vendeur voulait ce même prix hors les frais d’agence par exemple.

Les prix annoncés par déclaration orale n’ont aucune valeur. L’offre d’achat est formalisée à l’écrit, sur un document officiel et signé. Lorsque vous travaillez avec une agence pour vendre votre bien immobilier, celle-ci va en conserver une copie.

La signature du compromis : toujours plus près de la vente !

La rédaction d’un compromis de vente est automatiquement réalisée par un notaire ou un agent immobilier.

Les signatures effectuées par l’acquéreur et le vendeur ne seront valables qu’en présence d’un notaire. Il est possible de signer sous seing privé.

Une fois les signatures présentes sur les documents officiels, l’acquéreur possède 10 jours pour se rétracter. C’est un délai relativement court. La date de début de la validité du compromis de vente est à compter à partir de la réception de ce document.

L’acquéreur a le droit de se retirer de la transaction pendant ces dix jours. Il peut le faire sans fournir la moindre justification au vendeur. Il n’y aura pas de frais de pénalité également.

Dans la rédaction du compromis de vente, on peut y ajouter des conditions suspensives qui peuvent rallonger le délai. Parmi celles-ci, on retrouve l’accord d’un crédit immobilier, l’accord pour obtenir un permis de construire… Ce sont des situations qui peuvent mettre plus ou moins de temps à se décanter.

La signature de l’acte de vente définitif : la libération

La dernière étape pour le vendeur est la signature de l’acte de vente. Après avoir passé les 10 jours de délai du compromis de vente, vous allez pouvoir voir votre projet de vente se concrétiser.

La signature de l’acte de vente se réalise toujours chez le notaire. C’est la seule profession habilitée à formaliser un acte de vente authentique. Le délai est de trois mois après la signature du compromis de vente.

Pourquoi un délai aussi long ? Tout simplement, car il faut réunir un nombre important de documents pour la cession.

Au moment de la signature de l’acte authentique de la vente de la maison, vous pourrez remettre les clefs aux futurs acquéreurs.

Les nouveaux propriétaires du logement ont 24 heures pour payer le montant final de la vente immobilière, sous peine de voir la vente annulée avec des poursuites.

Les étapes d’une vente immobilière ne sont pas trop nombreuses. Elles prennent du temps, c’est « l’inconvénient », notamment pour les personnes qui ont besoin de liquidités rapidement. Il faut être patient pour trouver l’acquéreur qui saura donner une nouvelle jeunesse à votre (ancienne) propriété.

A lire aussi : Comment trouver un appartement à Paris ?

Aucun commentaire à «Quelles sont les étapes d’une vente immobilière ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires